Publié : 14 avril 2015

Ruche du collège par les SEGPA

Les classes SEGPA du collège Pierre Corneille vont construire 2 ruches dans le cadre de la création d’un « verger conservatoire pédagogique » à l’initiative de Mme Hucher de l’école Jean Moulin.

Il s’agit d’un verger contenant des espèces en voie de disparition à sauvegarder où il n’y aurait aucune notion de rentabilité ou de rendement et dont l’évolution serait le fruit de la réflexion des élèves des écoles du Neubourg.

Cela peut se traduire :
- par l’implantation du verger avec les essences recommandées par un pomologue (La pomologie comprend l’étude, la recherche, l’identification et l’inventaire des fruits, notamment ceux qui sont en voie de disparition) et des essences variées pour produire un miel issu de pollens différents.
- par la fabrication de ruches dont une ruche pédagogique avec paroi en verre pour l’observation de la vie des abeilles (abeilles indispensables à la bonne pollinisation des fleurs)
- par la plantation d’arbres : 5 ou 6 fruitiers par année nous semble raisonnable pour susciter l’intérêt mais d’autres essences peuvent aussi être plantées.
- par une signalétique appropriée à l’avancement du projet (partage des étapes du travail avec les parents, la population)
- par l’apprentissage de la taille des fruitiers
- par l’apprentissage du greffage (nécessaire pour la conservation d’espèces précises )
- par la cueillette des fruits (au bout de quelques années)
- par la fabrication de nichoirs à oiseaux, à insectes, d’hôtels à insectes...
… d’autres réalisations sont possibles en fonction des propositions.

Le terrain est situé à côté du parking Tour de ville nord malgré sa taille réduite et le sol moins adapté suite aux différents travaux, il permet aux enfants de sortir sans pour cela organiser d’expédition (il suffit juste de traverser la rue), il permet à tout Neubourgeois, parent d’élève ou non, de suivre l’évolution du verger année par année.
Au cœur de la ville, il suscitera peut-être plus facilement des vocations nécessaires à la pérennité du projet.
Quant aux ruches, elles seront installées au milieu du terrain (entre les arbres existants) car elles doivent être éloignées d’au moins 20m des habitations.(une zone pavillonnaire risquant d’être construite à proximité).

Portfolio automatique :